Exposition des éléphants et des hommes au Musée de Préhistoire de Quinson jusqu'au samedi 15 décembre 2018 Paysages - Jean-Francois Mutzig
        
Paysages
Mais dans quel monde étrange le photographe plonge-t-il son regard ? Le voyage est osé en ces territoires des origines du monde. Le ciel y mange l’espace et, précipitée dans une lutte inégale, la terre repousse l’horizon à la dernière limite. L’imposante majesté de la nature ainsi soulignée transparaît dans la monumentalité des paysages. L’être humain s’efface devant une telle puissance, s’abolit dans ces espaces grandioses d’estampes japonaises.
Certes les éléments, premiers acteurs du grand silence, se côtoient en une quiétude feinte. Il n’est question que d’eau, de terre ou d’air vibrant. La nature en arrêt respire bruyamment. Et les arbres accablés témoignent du mystère, appels muets lancés vers le néant.
Une force mythique anime ces paysages que l’artiste sent à portée d’objectif. Le grand soir de la création (ou bien son aube noire) hésite encore car l’homme hante le tableau. La photographie saisit l’instant ténu qui précède, ou accompagne le sursaut tellurien. Lieux d’éclosion de la vie ou décors de fin des temps, ces images de paysages portent une inquiétante énigme.
Top