Exposition des éléphants et des hommes au Musée de Préhistoire de Quinson jusqu'au samedi 15 décembre 2018 Temple des rats à Deshnoke - Jean-Francois Mutzig
  
Temple des rats à Deshnoke
Dans le Nord du Rajasthan, au début du désert proche de la frontière pakistanaise se tient une ville au sanctuaire étonnant. A Deshnoke, un temple hors du commun, le Shri karni Mata, abrite des colonies de rats.
Dans tout le périmètre intérieur, les rongeurs grouillent, se déplacent, se reposent ou se faufilent entre les pas des visiteurs dans une liberté totale. Les fidèles y pénètrent pieds nus, les mains chargées d’offrandes, dont se nourrissent grassement les rats, pour assister aux cérémonies et sacrifier au culte de la sainte.
Selon la légende, la déesse Karni Mata décida dans les temps anciens qu’après leur mort, les membres de la caste des Charans deviendraient des rats. L’espèce est traitée depuis avec le plus grand respect dans l’enceinte du temple.
Il s’agit là d’une des manifestations les plus éclatantes du respect des Indiens pour les animaux, corollaire de leur croyance en la réincarnation.

The temple rat’s in Bikaner
According to legend, the rat temple near Bikaner dates back to the 1400, when Karni Mata, an incarnation of the god Durga, asked the death-god Yoma to reincarnate the son of a grieving storyteller. When death refused to help, Karni Mata promised that all male storytellers - members of the Charan caste - would be reincarnated as rats in her temple. When they die as rats, they are once more reincarnated as members of the Depavats family, as Karni Mata's descendants are known. While the origins of rat-worship in India go back to the fifteenth century, the current temple, with its intricate marble panels and solid silver carvings, was built in the early 1900s to honor Karni Mata and her furry, reincarnated devotees. The temple has around twenty thousand rats in residence, who are fed by members of the extended Depavats family there are 513 Depavats families - and devotees to Karni Mata. Though most of the temple-devotees work at the temple in shifts based on the lunar cycle, some families live in the temple permanently, taking care of the rats and sweeping the floor of excrement and food crumbs.

Top